« Que portais-tu ce jour-là ? », l’exposition qui lutte contre la culture du viol


Si, comme moi, vous êtes une femme, vous vous êtes sûrement déjà dit qu’il valait sans doute mieux troquer votre robe préférée pour un jeans discret ce soir-là parce que vous allez rentrer tard, seule, et qu’il valait mieux ne pas attirer l’attention, au cas où. Ni tenter le diable, au cas où. Comme de nombreuses personnes, tous sexes confondus, vous en êtes sûrement déjà venus à penser – même à contrecœur – que certaines tenues étaient à proscrire pour ne pas donner des idées à certains tordus, pour ne pas leur laisser croire qu’ils peuvent poser une main sur votre cuisse sous prétexte qu’elle est apparente.

Imprévu, la marque de prêt-à-porter liégeoise qui sort de l'ordinaire


Coupes impeccables, matières précieuses et prix doux, Imprévu, c'est la BFF de notre dressing, le genre de marque où on trouve toujours une pièce unique et chic. Et le plus beau, c'est que cette ligne de prêt-à-porter est made in Liège ! 

Au nom du père, du frère et du god damned spirit


Chez moi, le whisky, c’est d’abord une histoire de famille. Depuis mon raod trip vers Islay avec mon père et mon frère, j’ai découvert la richesse du malt dans toute sa splendeur. Entre terre et mer, sur une île battue par les vents, réputée pour ses whiskys tourbés. Séchés à même la terre du pays. Noire, pesante, odorante. Une odeur de phénol, un goût de caoutchouc brulé et une bonne dose de puissance. Tout ce qui m’en rapproche m’y ramène.

La Parra, bar à vin et pintxos divins, du brunch à l'apéro


L'avantage d'habiter le quartier Souverain-Pont, c'est qu'il est en pleine mutation, et que chaque mois semble apporter une nouvelle boutique branchée ou un resto à tester. Mais avant même que l'endroit ne soit devenu hype, certains avaient déjà choisi de s'y implanter. C'est le cas de La Parra, et bon sang, qu'est-ce qu'on lui est reconnaissant d'être là. 

" Internana ", c'était mon clan : un an dans un internat pour filles à Bruxelles


Avec ton caractère ? Tu ne tiendras jamais le coup… Tu sais qu’ils ont des couvre-feu là bas ? Puis la bouffe, il parait que c’est pas terrible … Et tu ne seras qu’avec des filles ? Bonjour les crêpages de chignons ! Et les chambres ? Tu auras assez d’intimité ? J’espère pour toi que les douches seront propres !

Voilà ce que j’ai pu entendre quand j’ai du faire ma peine de prison pour l’agression d’un chauffeur de bus … Mais non, je rigole ! Même si parfois l’envie ne me manque pas …
Ces questions, ce sont celles que l’on m’a posées lorsque j’ai annoncé que j’allais à l’internat. Vous vous demandez sûrement « ça existe encore ça ? » et oui ! Pour des raisons pratiques, financières et question expérience de vie, c’est sûrement ce qui m’a fait le plus grandir.. enfin mûrir en tout cas !