Coquillage, crustacés et bouffée d’air iodé au nouvel écailler de Liège

écailler liège

Plus confidentielle que Saint-Lambert, plus harmonieuse que celle du Marché, la place Saint-Etienne est un havre de gourmandise en pleine ville où les maisons de bouche se partagent les pavés. Dernier arrivé : Oceanside, un écailler « comme au Nord du pays » qui propose le meilleur de ce que la mer (et la terre) ont à offrir. 

L'affaire est dans le sac avec Timeless, l'e-boutique liégeoise spécialisée dans le luxe vintage


Zoé Delcour a étudié le Business International et exercé dans le domaine du marketing à Singapour et Montréal avant de rentrer à Liège. Passionnée de mode, elle  décide d'y lancer Timeless, sa boutique en ligne de sacs de seconde main de luxe. Et les modeuses la remercient. 

Le Patrimoine s'attaque aux terrasses fermées de la Place du Marché et on dit MERCI


Si elles font intégralement partie du paysage, les terrasses fermées de la Place du Marché n'ont pas de permis et sont donc tout ce qu'il y a de plus illégal. Un statu quo dont l'Agence Wallonne du Patrimoine ne veut plus: elle compte en effet demander aux commerçants de les enlever. Et franchement, il était temps. 

Dans cette crèmerie d'Outremeuse, la raclette se savoure (avec ou) sans lactose

outremeuse

Pour les amateurs de fromage, une intolérance au lactose est tout simplement intolérable, rendant douloureuse la dégustation de leurs délices préférés, et plus douloureux encore le fait de s'en priver. Sergio De Barba, le patron de La Maison du Fromage, l'a bien compris, alors dans sa crémerie d'Outremeuse, raclette, plateau de fromage et fondue se dégustent (avec ou) sans lactose.

"Silence, ça pousse" ou comment le design liégeois a sauvé les plantes vertes


Parmi les organismes qui peuplent la terre, peu ont une vie aussi tragique que les plantes vertes. Sitôt achetées et rempotées, et sitôt tuées, faute de soins appropriés ou de suffisamment de luminosité. Mais ça c'était avant que deux Liégeois n'aient l'idée de génie de créer Calla Garden et de rendre la destruction massive des plantes d'intérieur et autres herbes aromatiques quasiment impossible. 

Le bar le plus cool de Liège se cache au cœur du Jardin botanique


Presqu’une légende urbaine, le Péristyle fait partie de ces adresses d’initiés, que l’on se garde jalousement d’ébruiter par crainte de la notoriété. Confidentiel, voire un brin secret, le lieu a du charme à revendre et on a vite tendance à s’y sentir furieusement chez soi. On s’y est rendu et on brise l’omerta.

Pourquoi le Marché de Noël de Liège est l'incarnation de l'enfer


Au-delà de la ressemblance littérale, avec des hordes de gens pressés les uns contre les autres qui brûlent à la chaleur des chaufferettes, le Marché de Noël n'est pas féérique, c'est un cauchemar. La preuve par 6. 

48h sur scène avec Odezenne (et une culotte égarée au passage)

manka
Cette semaine j'ai vu Odezenne en live. Deux fois, en 24h. On pourrait croire que je ne fais pas les choses à moitié. En réalité ce sont eux qui ont mis les bouchées double. À l'occasion de la sortie de leur dernier album "Au Baccara", le groupe a fait suer et rêver Bruxelles, gratifiant certains chanceux d'un antipasti délicieux servi mardi au C12 pour la FiftyFifty session (assaisonnée par leurs soins) avant le plat de résistance à l'AB le lendemain. Mes papilles frétillent encore, que mes crayons en soient témoins.

Les 10 pires raisons d'abandon d'animaux entendues à la SPA de Liège


Il y a des années, on a poussé la porte du refuge de Cointe pour y adopter Baxter, un American Staff qui s'est révélé, contrairement à tous les clichés, être un véritable nounours. 6 ans plus tard, on n'a jamais oublié la tristesse et la colère ressenties, parce que ce jour-là, juste devant nous, il y avait un homme venu abandonner sa petite chienne de quelques mois parce qu'elle "faisait des bêtises". Et il s'avère que ce n'est même pas l'excuse la plus odieuse entendue par les bénévoles de la SRPA de Liège, la preuve par 10. 

Café Montjoie, comme chez soi en plein coeur du quartier Hors-Château

hors château

Le Café Montjoie est un joli café qui a ouvert il y a environ deux mois dans le quartier Hors-Château. Quand on s'y installe, on est directement plongé dans une ambiance cosy ; le jazz berce nos oreilles, l'odeur du café chatouille nos narines, nos yeux s'arrêtent sur le mobilier vintage et plein de charme, sur les nombreux livres et sur l'espace où sont projetés des films chaque jour. Nos papilles s'impatientent à l'idée de découvrir le menu du jour et les douceurs sucrées. A sa tête, on retrouve Christine, une jeune femme passionnée, qui a vécu mille vies avant d'ouvrir son espace. Rencontre sur fond de jazz et matin liégeois ensoleillé.

Peut-être que Clara Luciani ne viendra plus jamais en concert à Liège

reflektor liège

Le 14 novembre dernier, Clara Luciani était au Reflektor, et nous aussi. L'occasion d'applaudir une artiste précieuse, qui ne se contentent pas de chanter mais d'enchanter. Plus qu'un concert, un instant de grâce. 

5 Adresses healthy et gourmandes dans la Cité ardente

Manger en extérieur est souvent synonyme de plaisir mais cela peut parfois être synonyme de prise de tête si on souffre d’intolérances alimentaires, ou si tout simplement, on souhaite veiller à avoir une alimentation équilibrée.

À l'Espace Sérénité, on met ses deux cerveaux en veille le temps d'un instant

massage liège

Christelle, 39 ans, actuellement massothérapeute et coach mental, m’a appris que l’être humain n’avait non pas un cerveau, mais deux ! J’ai donc décidé de prendre rendez-vous à l’espace sérénité pour, tous les deux, les chouchouter !

10 infos insolites que vous ignoriez probablement sur Liège


Liège, ses pavés, ses habitants au tempérament ardent, ses gaufres, son pékèt... Mais aussi son château en plein St-Léonard et son guerrier qui a inspiré un jeu célèbre. D'ailleurs, en parlant de jeu, on parie que vous ne connaissiez pas ces 10 infos insolites sur notre ville. 

Sé-ach, l'histoire d'une styliste filante et brillante

alessia amodio

Depuis notre dernier article en 2017, Cassandra Hocheit, créatrice de la marque Sé-ach, en a parcouru du chemin. De quoi nous donner envie de prendre à nouveau de ses nouvelles. Non seulement parce qu’on adore ses créations, mais aussi parce que le label liégeois a un tas de nouveautés dans ses placards ! De nos questions à ses réponses, Cassandra s’est livrée dans une interview typiquement Boulettes.

Pourquoi « Love, Simon » est un film important pour éduquer les gens sur les questions LGTBQ+.


Je suis gay. Je pense n’avoir jamais eu aucun doute sur ma sexualité. Depuis tout petit, je sentais que je n’étais pas comme les autres petits garçons de mon âge et que je ne m’intéressais pas aux mêmes choses. Et les autres enfants m’ont très vite fait remarquer que je n’étais pas comme eux. Cela pouvait se traduire par une remarque, une moquerie ou une mauvaise imitation. Pendant toute mon enfance, les autres ont essayé de mettre en tête que j’étais différent ou que je n’avais pas ma place avec eux. Néanmoins, malgré leurs tentatives, je ne me suis jamais senti différent. Je savais que j’étais comme tout le monde. Avec l’âge, quand j’ai su poser des mots sur ce que j’étais, j’ai compris qu’être homosexuel ne te distinguait pas d’une personne lambda... au contraire! Je suis réellement comme tout le monde. Comme toi.

Entre économie circulaire et mode responsable, zoom sur 10 pièces sublimes repérées chez Divintage

liège

La mode éthique, l'économie circulaire, on en parle de plus en plus et c'est tant mieux. Mais avant les labels responsables et autres boutiques spécialisées, on retrouvait déjà le mouvement de longue date dans les boutiques vintage, où rien ne se perd et tout se transforme. 

Bagel Corner, des Bagels bons comme à New York


Alors qu'elle a envahit la planète food il y a de ça des années, la mode du bagel n'a jamais percé qu'en demi-teinte à Liège. Mais ça, c'était avant l'ouverture d'un Bagel Corner rue Saint-Paul. Du pain aux garnitures, le processus y est hyper contrôlé et archi maîtrisé, car oui, le bagel est un art. On s'y est rendu, on a testé et surtout, on a a-do-ré.

5 comédies hilarantes à découvrir aux Grignoux cet automne

Le temps est un peu morose ?  L’été est cette fois bel et bien terminé et votre moral s’en ressent ?  L’heure est grave, il faut prendre des mesures !  Les Grignoux ont pensé à vous et vous proposent du rire à haute dose, c’est souverain pour prévenir les déprimes saisonnières !

Sara Roces Buelga : quand l'élégance (et le mariage) s'installent en Souverain-Pont

Jehanne moll

Depuis déjà la mi-octobre, la styliste Sara Roces Buelga a pris ses quartiers dans l’incontournable rue Souverain-Pont.Elle y a établi son atelier/boutique où trône fièrement sa première ligne de robes de mariées et de lingerie nuptiale, aux côtés de quelques pièces de créateurs.

On a testé (et adoré) le bar à boulets des Guillemins


Déjà implanté à Boncelles depuis presque trois ans, « Qu'on se le dise », le restaurant qui rend hommage aux boulets, a désormais posé ses couverts en plein cœur de Liège. Depuis quelques mois, Xavier Orban, initiateur du projet et Corinne Pellaers, Liégeoise pure souche, font profiter les gourmands de pas moins d'une dizaine de recettes autour de la mascotte culinaire de la Cité ardente. Et le pari gourmand est réussi!

Ce que Damien Chazelle nous dit du sacrifice dans "First Man"


Il est un mot plus imposant encore que citadelle et mortadelle, c’est Chazelle ! Le cinéaste, de film en film, fait de mieux en mieux et de plus en plus grand. D’ailleurs les jeux de mots fusent : First Man est une fusée vers les Oscar, il va décrocher la lune. 

Du 7 au 10 novembre, Martini livre l'Aperitivo à Liège et on ne rate pas ça!


Martini, ça a longtemps évoqué nos premiers émois alcoolisés, quand on arrosait nos soirées adolescentes de verres remplis de glaçons et de liquide rouge ou blanc. Entre temps, on a grandi, nos goûts aussi, mais on aime toujours autant le Martini.

5 + 1 Bonnes raisons de se rendre au TEDxLiège 2018

Depuis 2014, l'asbl Gotoro organise à Liège les célèbres conférences TEDx. Entièrement bénévoles, elles ont pour triple ambition d'inspirer, d'attirer à Liège des orateurs de renom et de positionner la ville sur la carte du monde. Le secret de ces conférences hors du commun ? Pour le savoir, Boulettes est allé à la rencontre de Gérôme Vanherf, président de Gotoro et passionné d'innovation. On en a retenu au moins 5+1 bonnes raisons de se rendre à l'édition 2018 des TEDxLiège.

On sait enfin pourquoi les livreurs Deliveroo se rassemblent place Cathédrale (et s'ils sont exploités ou pas)


Vous avez déjà tous sûrement commandé de bons petits plats avec Deliveroo, par manque de temps ou flemme de cuisiner, ce qui vous importe c’est ce qui arrive dans votre assiette, et c’est normal ! Mais vous êtes-vous déjà demandé qui sont ces gens qui sonnent à votre porte ? Ces sauveurs d’un autre monde qui vous empêchent de tomber là ? Car, disons le, sans eux, on se laisserait mourir de faim !

Pourquoi on fonce voir Mitra au Churchill le 5 novembre

Jorge león

Puissant, troublant et nécessaire, Mitra est de ces films qui ne laissent pas indemnes, et qu'il est donc forcément primordial de voir. D'autant que le 5 novembre a lieu la seule projection prévue à Liège pour le moment, alors surtout, on ne rate pas sa chance. 

Une magicienne des extensions de cils se cache à dix minutes du centre de Liège


Ans, sa célèbre côte dont l'inclinaison qui fait mal aux mollets, sa gare, ses grandes surfaces... Et son institut incontournable pour tout qui rêve d'avoir des cils sublimés sans passer par la case maquillage. Chez Wow Cils, on bénéficie du meilleur de la technologie russe, avec une addition toute douce en prime.

Poké bowls et bento nippones se cachent rue St Paul, et c'est exquis!


Poké quoi? Ces bowls colorés à base de poisson frais sont une spécialité culinaire originaire d'Hawaii, qui a déferlé sur les grandes villes et les réseaux sociaux ces dernières années. Après avoir ravi les gourmets de Paris, New York ou encore Berlin, les poke bowls arrivent enfin à Liège chez Poké Shop, et ça valait drôlement le coup d'attendre. 

Lars Von Trier n'a tué personne... pour le moment


En 2011, face à un pavé bleu de journalistes cannois, Lars Von Trier disait « comprendre Hitler ». Avec The House That Jack Built, l’enfant terrible du cinéma s’efforce, encore, à « comprendre le mal ». Est-il un saltimbanque de Satan ? C’est en tout cas un espiègle. D’autant plus quand il annonce à De Morgen, qu’il ne fera plus de film sans référence à l’innommable moustachu. Quel beau procédé inversé de reductio ad hitlerum !

Aventure ardente: on a survécu (de justesse) à une cure détox en couple


Pack'N Joy, c'est le genre d'initiatives qu'on adore: c'est bon, c'est bio, c'est belge, et en plus, ça fait du bien à la santé. Sauf que dans notre colis détox, on n'a pas trouvé que des plats préparés healthy et colorés, mais aussi un sacré défi. "Survivre en couple à une détox", on a testé et éprouvé. 

Pépites, une boutique et des bijoux de filles


Dans les ruelles de Liège se cachent bien des trésors... Cette fois, c’est dans la rue Saint Adalbert que ça se passe où Pépites, un magasin de bijoux pas comme les autres, a ouvert ses portes. Nous étions à l’inauguration, on vous raconte: une boutique, cinq artistes. 

Politique et pékèt : l'interview barquette de Gilles Foret


Gilles Foret, c’est un peu la version liégeoise du Golden Boy. Mouvements de jeunesse, club de sport, études universitaires et même un peu de guindaille au passage. Pas encore son diplôme de droit en poche que déjà, il siège au Conseil communal. Voilà de quoi faire la fierté de ses parents, eux-mêmes militants libéraux. Une implication qu’il n’a pas démentie depuis.

5 projections et événements à ne surtout pas rater aux Grignoux ce mois-ci


On peut râler tant qu'on veut sur Liège (on l'aime, mais on aime bien la critiquer aussi) avoir Les Grignoux, et l'offre culturelle qu'ils proposent, est une chance et un honneur. Bonheur, aussi: pouvoir leur demander leurs coups de coeur, qu'ils partageront désormais avec plaisir chaque mois sur le site. A vos agendas!

Monte à Ans, on y mange des pitas meilleures qu'en Grèce


Certes, vu la concentration d'établissements du genre dans le centre-ville, conduire jusqu'à Ans pour manger une pita peut sembler contre-intuitif. Et pourtant, en allant jusque chez Yaggos, c'est un peu comme si on s'envolait jusqu'en Grèce. Dépaysement garanti pour les papilles. 

Avec Dressing Guide, Vera veut rhabiller les Liégeoises


"Je suis coach en style et en image. Je n'aime pas trop le terme  de conseillère en image, parce que ça me fait penser aux vieilles méthodes alors que j'essaye de faire mon chemin de manière différente : j'ai ma propre vision des choses et je propose aux personnes de se diriger vers des couleurs en fonction de leurs émotions et des impressions qu'il veulent donner aux gens plutôt que de les limiter à une seule palette de couleurs".

A Star is Born, quand Bradley Cooper déshabille Lady Gaga


La chanteuse extravagante fait ses premiers pas comme actrice dans une tragédie hollywoodienne connue. Ici cependant, exit la poker face: Bradey Cooper ne voulait aucun fard sur son visage. Un film convenu mais attachant pour sa candeur. 

Chez Pinart, le bar à boire & à manger divin qui manquait à Liège


C'est au 23 de la rue de la Boucherie, niché entre la Meuse et le coeur historique, que Pinart s'est installé il y a quelques semaines. Un écrin de choix pour un bistro incroyablement séduisant, où on savoure vin, cocktails et grignotages beaux et bons dans un cadre d'exception. 

Dépaysement total en balade dans le Sahara de Belgique


Oui, le Sahara de Belgique. Qui se trouve en l'occurence à Lommel, bourgade tranquille et cossue de la Basse Campine où on se promène à travers les dunes et les conifères pour tomber au détour d'un chemin sur un lac beau comme un mirage. 

Au Slow Reading Club, rendez-vous insolite des amoureux de lecture


C'est l'histoire d'une lectrice compulsive qui décide de remettre la lecture au chapitre, et pour ce faire, de rassembler d'autres papivores comme elle dans des endroits insolites de Liège. Au Slow Reading Club, on vient lire en groupe, mais en silence, et surtout, prendre le temps de rêver. 

Le harcèlement de rue, un combat permanent


« Il se retourne vers moi, me regarde de haut en bas, comme si j'étais la plus belle pièce de viande de la vitrine d'un boucher... »

OK. Y en a marre. Nous ne nous battons pas pour nos droits depuis le 19e siècle pour laisser notre intégrité et notre autonomie corporelle à la merci d’un inconnu. 
Le harcèlement de rue c’est partout et tout le temps. Même si les faits sont en diminution de -7,2% (chiffre de la criminalité Police locale de Liège), la problématique est encore là et la solution toujours absente. Mais cette diminution, à première vue positive, ne serait-elle pas la conséquence d’un silence ? Le combat continue...

Politique et pékèt : l'interview barquette de Jean-Claude Marcourt



Jean-Claude Marcourt, c'est un peu notre mascotte. Pas uniquement parce qu'il fait un grand sourire à toute la file quand il est de passage chez Colson le dimanche, mais aussi parce qu'à nos débuts, il était déjà là. Non seulement, ça fait des années qu'il like notre page, mais c'est aussi un relais sûr quand il s'agit de partager nos déciguides. Et ça, ça nous fait chaud au coeur. Voilà pour l'homme.

De la pharmacie à la création, l'histoire inspirante des bijoux Harpie

marine candova
Avoir de bonnes notes, un bon diplôme, une carrière stable, un avenir tout tracé... Un schéma qu'on nous répète à l'envi, mais dans lequel il est parfois facile de se perdre. Certains, comme Alix, créatrice de Harpie, choisissent de s'en défaire pour mieux vivre leurs rêves. 

Le cinéma belge à la conquête de l'Ouest, les aventures d'Astrid au TIFF


Le Festival International de Toronto c’est 340 films (en un mot : « éclectique »). J’en ai vu 29. Pour les non-matheux : à peine 1/10 de la sélection. Ce texte est donc l’humble point de vue d’une journaliste en quête de films bien beurrés et de frites au fromage.

Journal de classe: les profs liégeois se confient avant la rentrée




A l'aube de cette nouvelle rentrée, tous les regards sont essentiellement tournés vers nos écoliers, certes, principaux intéressés.... Mais qu'en est-il de ceux qui, jadis apprentis, se retrouvent de l'autre côté du tableau aujourd'hui ?  

Politique et pékèt : l'interview barquette de Carine Clotuche


Conseiller Clotuche. A l'oreille, le nom sonne comme un patronyme à la De Funès, tout droit sorti d'un film des gendarmes. Et pourtant, ne cherchez pas. Devant les Firket, Greoli et autres Drèze, c'est bien Carine Clotuche qui est depuis peu la figure de proue des Humanistes liégeois. Un choix audacieux pour un parti en quête de sens ? Rien de tel qu'une barquette pour en avoir le coeur net.

Slow Now, la boutique slow-living qui invite à prendre le temps

slow living

Depuis le dernier jour du printemps, le 21 Juin, dans la Rue de Fétinne, du quartier du même nom« où il fait bon vivre », un lieu dédié à l'art du slow-living a vu le jour. A la fois boutique, café et espace ouvert pour des événements et ateliers, Slow Now est un véritable havre de paix. 

Un invincible été dans le paradis blanc de Catherine Grasser


Catherine Grasser est de ceux qui nous rendent fiers d'être Liégeois, parce qu'elle contribue non seulement à rendre la ville plus belle mais aussi à la faire rayonner loin de ses frontières. Designer, artiste, muse aussi pour les inconditionnels de son Instagram aux allures de galerie d'art virtuelle, elle n'a de cesse de se réinventer -et de nous enchanter au passage.

Chez Yara, la savoureuse reconversion de réfugiés syriens

liège

Caché sur les hauteurs de la place Saint-Lambert, au gré d'une volée d'escaliers de l'espace Sain Michel, Yara est une de ces jolies surprises dont Liège a le secret. Plus qu'une délicieuse adresse pour goûter à la cuisine syrienne, c'est aussi et surtout la victoire d'une famille de réfugiés qui a fui la guerre pour se créer une nouvelle vie sur les pavés. 

Politique et pékèt : l'interview barquette de Quentin le Bussy


Short, tattoo et quart d'heure académique de retard, lorsque Quentin le Bussy sonne à la porte, lui et moi ne nous sommes jamais rencontrés. Mais c'est un peu comme si on se connaissait depuis toujours. Car Quentin, il est comme ça. C'est le bon copain qui connaît toujours quelqu'un qui connaît quelqu'un. Et comme nous sommes à Liège, ca veut dire tout le monde. A peu de choses près. Rien que sur Facebook, nous avons 33 amis communs. Mais est-ce là une raison suffisante pour s'engager à ses côtés ?

Les Hommes à Tout Faire, des Liégeois prêts à vous débarrasser de vos corvées


Entre nos emplois du temps respectifs, le stress du quotidien (et une flemme totale), difficile de se dégager du temps pour certaines tâches (totalement lourdes) et pourtant inévitables...
Ô joie, une bande de potes liégeois a trouvé une miraculeuse idée pour nous rendre la vie plus simple (et nous laisser chiller) !