Chez Itachi, la poésie a un goût de Chine et d'Italie


Jianing Liu, on l'a découverte quand elle a ouvert son snack éponyme rue de la Régence, où pour une poignée d'euros seulement, on savoure une montagne de nouilles fumantes accompagnée de légumes et de viande. Une adresse généreuse et sans prétention, dont on retrouve les fondamentaux chez Itachi, son nouvel établissement de la rue du Pont, avec une différence fondamentale: ici, on mange de la poésie gustative, inspirée de la Chine, de l'Italie, et de la formation d'artiste de Jianing. 

Distillerie de l’Espérance : de l’assommoir au devoir de mémoire

Fondée an 1826 par Adolpe Renson, le bourgmestre de Montegnée, avant d’être rachetée en 1900 par la veuve Hellen Grisard, la distillerie de l’Espérence commerciale est la plus ancienne distillerie de pékèt du pays de Liège. Restée dans les mains des descendants, c’est sous le nom de Constant que la famille exploite nostalgiquement un produit aujourd’hui devenu symbole du terroir de notre région.

Onigiri et bibimbap au menu chez Raisu

onigiri

Raisu c'est l'histoire d'une amitié vieille de 20 ans, celle qui unit Audrey et Miko, et de leur passion commune pour la cuisine asiatique. Souvent mise à toutes les sauces, et pas les plus authentiques. C'était sans compter sur Raisu, qui met au menu des spécialités plus confidentielles et tout aussi savoureuses, les onigiri et le bibimbap.

D'un côté, Audrey, 33 ans, collectionneuse de jouets des 80s et passionnée de cuisine végéta*ienne, qui après avoir été manager d'une grande enseigne pendant plus de dix ans, a décidé de faire de sa passion son métier et de se lancer. De l'autre, Miko, amie rencontrée en humanités à Ste Vé, fan de rouges à lèvres, de chats, de voyages et de cuisine. Initiée très tôt aux fourneaux par sa maman, elle se passionne dès son plus jeune âge pour la cuisine nippone grâce à la savoureuse influence d'amis japonais. Lors d'un citytrip à Berlin, elle fait découvrir les onigiri à Audrey. Coup de foudre assuré. 

bibimbap


Onigi-quoi? Ces triangles de riz présents dans de nombreux manges sont en quelque sorte l'équivalent de nos sandwich, en cela qu'ils sont également très versatiles, peuvent être farcis de n'importe quels ingrédients et twistés à l'infini. "La bonne option pour proposer quelque chose de gourmand et accessible à tous". Car Audrey et Miko sont bien placées pour savoir qu'il n'est pas toujours facile de trouver de quoi se régaler. 

Nous aimons manger et sommes toujours avide de découvrir de nouvelles saveurs. Depuis quelques années, il est difficile de trouver un chouette endroit où manger car Audrey est végétarienne et je (Miko) suis allergique à pas mal de choses. Après un voyage à Berlin, l’idée du snack a germé et a fait son petit bonhomme de chemin jusqu’à aujourd’hui.

raisu


Un snack que les deux amies se sont promis d'ouvrir d'ici à la fin de l'année, et qui fait déjà saliver les gourmands, toujours plus nombreux à liker leur page Facebook aux visuels léchés. Onigiris parfaitement confectionnés, bibimbap colorés,... Mais en attendant d'être installées chez elles, les deux amies ont eu l'excellente idée de frapper à la porte de chez Sarah, propriétaire du bar lounge El Medine, pour y proposer des tables d'hôtes régulières. L'occasion de découvrir leur cuisine savoureuse et surprenante, de se régaler à prix doux (18 euros le menu 3 services omnivore et 15 euros pour l'option végétarienne), de profiter de la bonne humeur de Sarah et de passer une soirée agréable avec vos proches vegan, le menu pouvant être adapté en fonction des préférences alimentaires des convives. Avis aux intéressés, les inscriptions pour la prochaine table d'hôte sont déjà ouvertes...

L'histoire fantasmagorique de la mannequin qui voulait embellir la ville

aurore morisse

Aurore Morisse a été mannequin à 16 ans, entre Paris et Milan, elle a joué dans des clips vidéo, travaillé dans la communication à Bruxelles, vécu mille vies en réalité avant de revenir se poser à Liège, où sans jamais cesser de poser, elle a repris les rênes de l'entreprise familiale, et tant qu'à faire, de tout le quartier. 

Ellis vs Huggy's : qui est le roi du burger gourmet à Liège?


Il y a quelques semaines, l'annonce de l'arrivée d'Ellis Gourmet Burger à Liège a causé une véritable frénésie. D'abord parce qu'ils ont eu le génie d'organiser une distribution de burgers gratuits pour leur arrivée, et parce que ceux qui y avaient déjà goûté dans d'autres villes salivaient. Mais aussi parce qu'à Liège, jusqu'il y a peu, le Huggy's Bar était le maître unique et donc forcément incontesté du burger gourmet à Liège. Face à Ellis, qu'en est-il? 

Comment survivre au concours de la RTBF (et le réussir)


De loin, hors contexte comme ça, on pourrait croire que journaliste, c'est un métier de pèye. Ces gens sont quand même payés (un peu) pour jouer aux écrivains, se pavaner devant des caméras ou faire les guignols en pyjama, planqués derrière un micro radio. Sans parler du fait qu'ils vont au cinéma et au musée sans payer et qu'ils décrochent même parfois des entrées pour les plus beaux festivals du coin... Et on aimerait tellement vous donner raison !

Kimonos, bambou et bubble tea : immersion au Japon en pleine place du Marché

japon

Tout qui a déjà eu l'opportunité de voyager en Asie sait qu'on fait difficilement mieux qu'un verre glacé de bubble tea pour combattre les températures tropicales. Et comme l'été belge a décidé de se la jouer plus ardent que jamais, on file chez Sakura, place du Marché, pour en profiter ici aussi. Bubble tea, dim sum, gâteaux asiatiques et même des gîtes plus nippons que nature : évasion garantie en plein coeur du centre historique. 

Tomber la chemise en beauté avec James et Harvey


 james & Harvey

Avant de tomber la chemise sous la canicule, si on profitait pour la garder ? 
Avec des modèles aussi canon que ceux de James & Harvey, nos hommes voudront même les garder pour dormir. James & Harvey, c'est une marque liégeoise de chemises 100% coton manufacturées en Belgique. 

Entre la Toscane et le Texas, dépaysement total en balade à 30 minutes de Liège


mechelse heide

C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane, à l'Italie, ainsi que le chantait Nino Ferrer, même si ici, avec le contraste entre les pins odorants et le sable jaune vif qui borde les lacs, on dirait plutôt l'enfant caché de la Toscane et du Texas. Un pays de cocagne qu'on découvre à pied ou en vélo pour une balade hors du temps à 30 minutes de Liège seulement. 

Politique et pékèt: l'interview barquette de Christine Defraigne



Numéro quatre de l'Etat après le Roi, c'est peu dire que Christigne Defraigne a réussi l'amalgame de l'autorité et du charme. De là à l'appeler Monsieur, il y a un pas que l'on ne franchit pas. Libre et libérale, d'aucuns lui reprochent volontiers de n'en faire qu'à sa tête. Un trait typiquement liégeois ?

Aller simple pour le Japon à deux heures seulement de la Cité ardente

düsseldorf


Officiellement, le Japon est à plus de 11h de la Belgique et reste pour certains inaccessibles au vu du prix relativement élevé des billets. Heureusement, une irrésistible enclave de l'Empire du Soleil Levant se cache à deux heures de voiture seulement de Liège, en plein coeur de Düsseldorf. 

Whoups, un nom d'artiste beau comme une onomatopée


Whoups, on pourrait presque croire que c'est comme notre interjection préférée « oups » quand on fait une bêtise, mais ce n'est pas de maladresse que l'on va vous parler aujourd'hui. Que du contraire ! Si Whoups était une exclamation, elle s'apparenterait plutôt à l'émerveillement face au travail d'Océane Cornille, jeune graphiste et illustratrice de notre Cité Ardente. 

Homard, foie gras, caviar : chez Juliette, le luxe s'invite dans les sandwiches

lobster roll


Ces dernières années, la rue des Guillemins a subi un alléchant makeover et est passée du chemin obligé et vaguement glauque vers la gare au rendez-vous des gourmets de la ville et des environs. Parmi les succulentes adresses qui s'y rassemblent désormais, Juliette, une sandwicherie où on s'offre la pause midi la plus luxueuse de Liège. 

4 films à ne surtout pas rater au cinéma en juillet

cinéma


« Mon abonnement ciné, je le rentabilise surtout en hiver ». Mais saviez-vous que pendant l’été, le cinéma reste ouvert ?  Peu importe qu’une séance se poursuive pour vous d’une nuitée de bastringue, finis les atermoiements, voyez une histoire sur grand écran, de temps en temps. 

Comment la Wallonie a conquis en beauté le secteur de la cosm'éthique

cosmétique éthique


Femmes d’affaire et mamans du futur, Marine, Charlotte, Estelle et Nora ont 4 activités différentes mais la slow cosmétique en commun ! Même si ce terme résonne comme un mouvement à la mode, obtenir la mention slow va beaucoup plus loin qu’une simple appellation. C’est sans doute la cosmétique de l’avenir, la cosmétique qui remplacera celle présente en grandes surfaces et en pharmacies. Rencontrer ces 4 nanas, c’est ouvrir les yeux sur une consommation différente et on a de la chance, c’est pas très loin de chez nous que ça se passe !

Plan canicule dans la Cité ardente : comment ne pas refroidir sa libido



Depuis l'arrivée de l'été, le soleil rebooste notre énergie, les corps se dénudent, les phéromones se libèrent, bref, notre libido sort clairement de l'hibernation et nous donne envie de profiter de notre chéri/e partout et à toute heure ! Et quand le thermomètre dépasse les 32 degrés, que tes cuisses restent plaquées aux chaises et que ta transpiration devient ta propre piscine, on en parle ?!

48 Hours in Liège: Where to Eat/Drink/Shop and So Much More


Although many articles from Boulettes à la liégeoise are dedicated to Liège's treasures and hidden secrets, we realised that an English tour of our beloved city was still missing. Not anymore! Erasmus students, day trippers, festival goers, businessman on standby, international speakers, lost Chinese and tourists from the rest of World: welcome to Liège. This guide is for you.

Politique et pékèt: l'interview barquette de Willy Demeyer


willy demeyerC’est en bourgmestre confiant que Willy Demeyer sonne à la porte. Il faut dire qu’il y a quelques jours à peine, il présentait son bilan de législature à la presse, ainsi que son projet politique pour la suivante. Autant dire que pour lui, rempiler est plus qu’une éventualité. Trente années en politique et vingt à la tête de la ville, la machine est bien huilée. L’opération de charme peut commencer.

Cinéma en plein air : les films à savourer sous les étoiles cet été


Parmi les plaisirs incontestés de l'été à Liège, outre celui de voir la ville se vider de ses habitants et se transformer en terrain de jeu géant, il y a les séances de cinéma en plein air au Sauvenière, qui subliment chaque film en le projetant sous les étoiles. Et cet été, la programmation est plus séduisante que jamais, la preuve par 10. 

L'interview barquette, de la politique et du peket

peket Liège

Si l’on en croit Victor Hugo : « On ne se connaît pas tant qu'on n'a pas bu ensemble. Qui vide son verre vide son cœur »La barquette est une application contemporaine de cette maxime, revisitée à la sauce liégeoise.

De Liège à Bruxelles : comment survivre à la coloc'


Elles sont nombreuses les colocations, dans notre capitale ! Parce que, faut bien se le dire, Bruxelles la si belle n’a pas que des avantages. Si nos mirettes se réjouissent du Cinquantenaire la nuit, comme le jour, que nos papilles s’emballent dans tous les concept-restos qui poussent, et que notre bronzage remercie les adorables terrasses de Flagey, il reste une grosse verrue sur le nez bruxellois : le prix des loyers. 

Le Sioux Festival, le secret le mieux gardé de Liège



Tous les hédonistes liégeois s'accorderont pour dire que le week-end dernier, la ville était chaud-patate - ou devrais-je dire chaud-BOULETTE (comme le nom du blog, tu l'as ? Je pratique l'humour). Et l'action, elle était dehors : les terrasses bondées, les magasins s'invitant sur les trottoirs pour la braderie d'été, mais surtout… La musique qui résonne à chaque coin de rue. Car oui ma bonne dame, ce week-end, c'était le Sioux festival. Ou le Connexions Urbaines. Ou les deux. Ou peut-être que c'était la même chose. Enquête sur le terrain.

5 spots où regarder la Coupe du Monde à Liège


Ca y’est, elle revient. J-1, la coupe du monde est enfin là. (Mal)heureusement, pas chez nous. Quoique ... dur dur de mettre un pied dans un supermarché sans sentir la présence réconfortante de Vincent Kompany, Eden Hazard et tous les autres. Mais en dehors du rayon boisson, il existe aussi de véritables enclaves noires-jaunes-rouges pour s’échapper le temps d’un match. Ecran géant, buvette de fans ou barbecue entre potes, à chacun sa façon de célébrer le ballon rond. Mais au fond, quels sont les incontournables en Cité ardente ?

A la découverte de Tilff : coups de coeur en bord de l'Ourthe



Même si la Cité Ardente fait battre mon, coeur, c'est à une petite vingtaine de kilomètres de Liège que je vous emmène.

À la page : 7 livres qu'on a dévoré (et adoré) ces dernières semaines



Dans un monde idéal, on aurait plus de temps pour dormir, mais aussi et surtout, pour lire. Mais même avec des emplois du temps ultra chargés, on parvient quand même toujours à s'adonner à notre activité préférée. Et parce qu'on est toujours à la recherche de bons livres et romans à se mettre sous la dent, on s'est dit qu'on allait gentiment vous partager les derniers qu'on avait dévorés... Vous nous conseillez les vôtres en échange ?

Une serrurière à vélo donne une seconde vie aux portes de Liège



À l’heure d’un féminisme affirmé et de beaucoup trop de serrures cassées, j’ai rencontré Fanny Michel afin d’en apprendre plus sur son activité de serrurière. Telle une chevalière des temps modernes, ce n’est pas à cheval mais à vélo que Fanny accourt pour vous servir lorsque l’une de vos portes se fait la malle !

Dans l'Enfer de (la fête en) Pierreuse



Chaque mois de mai depuis plus de 40 ans, la Fête de la rue Pierreuse (ou "Pierreuse" pour les cools kids) prête ses pavés à tous les liégeois-es et les invite le temps d'un week-end à se convaincre qu'un djembé peut être mélodieux et que les sandales, c'est stylé. 

Orgie de sucrés grand cru au Relais Dessert



L'association « Relai Desserts » réunit l'élite mondiale de la Haute Pâtisserie française, excusez du peu ! Une centaine de pâtissiers et chocolatiers, triés sur le volet et venus de dix-neuf pays en sont. Et devinez qui est le super Liégeois de Herve qui a rejoint la bande en 2003 ? 

Yoga, design et méditation : bienvenue dans le cocon de Gipsy Yogi



Le yoga, c'est comme le fait de boire 8 verres d'eau minimum par jour : on sait que ça fait un bien fou, que notre corps nous dira merci, mais parfois, c'est difficile de s'y tenir. Enfin, c'était : à deux pas de la Meuse, une oasis zen à la déco ultra léchée vient d'ouvrir, et on est convertis. Visite guidée de notre nouveau spot coup de coeur, Gipsy Yogi

En mai, va voir ce qu'il te plait




Mai, ça y est. Le soleil est (presque) de retour. Maitre Gims a sorti un album de 40 titres. Il existe un musée du selfie à Los Angeles. Mark Zuckerberg a tenté d’expliquer l’Internet aux Congress Men. La duchesse de Cambridge a pondu son troisième œuf royal. Et… il y’a des films à voir au cinéma. Dont un, très particulier. 

Pour Yophine, être infirme motrice cérébrale n'est pas un handicap au mannequinat



Il y a des rencontres qui vous font réfléchir, même si la personne que vous avez en face de vous pourrait être votre petite soeur avec ses dix ans de moins. C'est ce qu'il s'est passé avec la jeune Yophine, une jeune liégeoise âgée de 18 ans.

Apéro Sexo : bulles, pâtisseries et fellation



Sexologue de formation, Sarah Denis a gentiment convié deux Boulettes coquines à se joindre à la toute première édition de son nouveau projet : les apéros sexos. Au programme, des bulles, des pâtisseries, des sucettes, des cadeaux sensuels offerts par le love-shop Delicatescence, mais surtout, des langues qui se délient (au propre, comme au figuré...) autour d'un sujet connu de (et pratiqué par ?) tous et pourtant si peu abordé : la fellation.

Liège-Charleroi, même combat ?




En Wallonie, Liège et Charleroi font un peu office de soeurs ennemies. Pas tant à cause de ce qui les divise, que de ce qui les rassemble. Un temps fières cités ouvrières, elles se sont effondrées avec l'industrie belge, et ont eu bien du mal à se relever. Et aujourd'hui, qu'en est-il ? 

Rencontre avec Sophie Johnen, la brillante créatrice de Mya Bay


A moins d'habiter loin de la civilisation (et de la 4G), difficile d'échapper à la succes story de Mya Bay. Les bijoux délicats et tendance de la marque sont affichés fièrement par les influenceuses, et les prix mini couplés au maxi effet des bijoux Mya Bay nous font craquer aussi. Le petit plus ? La créatrice à l'origine de la marque, Sophie Johnen, est tout aussi adorable. Normal : c'est une Liégeoise!


Aux origines de Mya Bay


D'aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été une entrepreneuse dans l’âme. Dès l’âge de 12 ans, j’ai commencé à avoir des petits boulots, à travailler tous les week-ends, durant les vacances scolaires... Très vite, j’ai senti venir l’envie d’avoir un truc à moi... mais restait encore à définir quoi. J’ai donc fait mes études aux HEC.

Mise en bouche


Après mes études j’ai travaillé trois mois dans l’humanitaire, en Inde. Ensuite j’ai été à Londres où j’ai découvert une chaîne de restauration saine et rapide . Cela n’existait pas encore en Belgique, et j’ai aimé ce concept novateur. Mais cela demandait d’investir une somme qu’hélas je ne possédais pas. J’avais vraiment envie d’amener quelque chose de nouveau, d’innover. J’ai travaillé ensuite comme commerciale afin de mettre de l’argent de côté pour lancer un projet. J’ai toujours aimé les bijoux, alors j’ai décidé d’ouvrir ma petite boutique, à Maastricht, dans laquelle je vendais plusieurs marques d’accessoires. Toutes ces expériences ont contribué à me nourrir... Et puis j’ai voulu aller plus loin et créer ma propre marque. Et j’ai commencé à créer le bijou qui me semblait idéal, c’est comme cela qu’est né Mya Bay !



Un nom qui invite au voyage



Pour le nom Mya Bay, j'avais envie d'un nom solaire, parce que j'adore voyager. Lorsque j'ai commencé à dessiner le jonc 3 fermetures, je trouvais que la fermeture ressemblait à une baie, une avancée de mer dans la terre. Et de là est venu le mot "Bay". J’avais aussi visité quelques années plus tôt la plage de Maya Bay en Thaïlande où a été tourné le film The Beach. Évidemment, c'était un nom qu'on ne pouvait pas utiliser. Cette année-là, j'ai perdu ma maman qui s'appelait Myriam et "Mya" c'est un petit clin d’œil pour elle. En fait Mya Bay, c'est un mélange de plein d'histoires.

Des bijoux à prix doux


Choisir de vendre des bijoux abordables était mon objectif. Et c’est loin d’être facile. Il est beaucoup plus facile de créer des produits à 150-300 euros que des bijoux à 50 euros ! Je travaille beaucoup sur la technique de production avec les usines afin de diminuer les coûts au maximum pour proposer de nouvelles pièces créatives dans notre gamme de prix. Notre jonc signature fabriqué en France passe dans la main de 9 personnes différentes ! Avec des prix autour de 50 euros, je voulais pouvoir toucher un public large et que mes clientes aient envie de créer leur propre mix en fonction de leur personnalité et donc d’en acheter plusieurs tout au long des différentes saisons.



Des bracelets qui racontent une histoire


J'ai toujours été attirée par les bijoux, cela remonte à ma plus tendre enfance lorsque ma grand-mère offrait à ses filles et ses belles-sœurs des sakalava. Ce sont des bracelets malgaches. Cela m'épatait et je rêvais d'avoir l'âge d'en recevoir moi aussi. C'est de là qu'est née l'idée du jonc Mya Bay. Le bracelet est aussi le type bijoux facile à accumuler. Personnellement, j’ai un coup de cœur pour nos cordons colorés fabriqués en France et orné de pièces en pierres ou en émail. Aussi, notre collection émaillée est un vrai succès de cette saison.

Futur au beau fixe


J’avais envie de faire évoluer mes gammes de produit et ajouter des pierres, de l’émail, du volume tout en gardant l’ADN de Mya Bay. Mes envies évoluent et je découvre de nouvelles techniques mais surtout je voulais pouvoir exprimer pleinement ma créativité. Je voulais être en accord avec moi-même et donc j’ai fait également évoluer notre branding, modifier notre logo et imposer notre « tone of voice »
Je voulais impulser une nouvelle dynamique, donner un signe fort du déploiement de Mya Bay et nos ambitions et être en phase avec la nouvelle réalité.




J’ai beaucoup d’envie et donc nous étudions plusieurs projets (collaborations, magasin en propre, de nouveaux produits...). Nous travaillons beaucoup sur notre développement à l’international et allons engager 2 nouveaux collaborateurs cette année. J’espère que Mya Bay puisse être connu dans plusieurs pays.

Une fille brillante, on vous dit. 


Et parce qu'en plus, Sophie est ultra sympa, elle a offert trois joncs à gagner. Pour tenter votre chance, c'est simple : likez la page Facebook de Mya Bay et celle de Boulettes à la liégeoise et commentez sous le post la couleur de bracelet que vous désirez gagner parmi les bracelets ci-dessous (blanc, noir ou rose). 





On a trouvé le meilleur sandwich de Liège (et il coûte 1,5€)



On salivait déjà devant les sandwiches au naan d'Indian Taste et les tartines généreuses de pastrami du Caffé Internationale, et honnêtement, on ne pensait pas trouver un jour meilleur rapport qualité-prix à Liège que le jambon au couteau de chez André. Jusqu'à ce qu'on tombe par hasard sur les merveilles au poulet de Ilyas, immédiatement proclamées "meilleur sandwich de Liège" par nos soins, la preuve par 5. 

Made & More, une belle victoire en 3 actes

Made & More


Cet automne, la nouvelle de la faillite de Made & More nous avait remplis de tristesse. Parce que Stéphanie, sa créatrice, est adorable; parce que sa sélection était non seulement éthique mais aussi sublime et puis surtout parce qu'avec elle, c'était un peu de rêve qui s'en allait. 

Aventure ardente : on a fêté la Coupe avec le Standard



Si le foot se montrait possessif et voulait officialiser notre relation sur Facebook, il se prendrait d'office un "c'est compliqué". Parce que la vérité, c'est que autant je ne suis pas fan de football, autant comme tous les Liégeois (si), je supporte le Standard. Alors forcément, quand ils ont gagné la Coupe et qu'on nous a invités à fêter leur victoire, il n'était pas question de se faire prier. 

Chez Marie-Jeanne, l'apologie du chanvre

Chez Marie-Jeanne


Le chanvre, il y a ceux qui l'associent inexorablement aux hippies, d'autres qui le mystifient, et dans le décidément bouillonnant quartier Grand Léopold, les créateurs du concept-store Marie-Jeanne ont choisi de faire son apologie. Tout en démontrant joliment que le chanvre fait bien plus que s'envoler en fumée. 

Liège, petits commerces contre grande ville



Cité ardente et ville d’action, Liège réserve beaucoup de surprises aux commerçants et à leurs clients. Surtout pour les plus petites enseignes telles que Coco Bijoux qui s’est vu contraint de fermer rue du Pot d’or, mais aussi son voisin, le traiteur italien Il Peperone.

Focus sur ton blocus : les bons conseils d'anciens étudiants

blocus


Pour les enfants (et certains adultes gourmands), la période de Pâques est synonyme de découvertes chocolatées dans le jardin, pour les plus chanceux, elle sent le sable chaud, les destinations low cost ou les pistes de ski et puis, pour d'autres il ne s'agit malheureusement pas de se reposer, mais bien de bloquer ! 

Il y a (enfin) des bubble waffles à Liège

bubble waffle Liège


À moins de vivre loin de la civilisation (et du wifi qui va avec), difficile d'avoir échappé à la tendance des bubble waffles. La bonne nouvelle, c'est qu'après avoir enchanté les papilles des gourmets cosmopolites et fait saliver tous les #foodies d'Instagram, les bubble waffles sont enfin arrivées à Liège. 

Et elles en ont fait du chemin avant d'arriver rue Saint-Gilles, puisque la propriétaire de Flavor Tea Box, installée dans le quartier depuis février, vient de Chine et à d'abord habité avec sa famille à Genève. Pour finalement décider de s'installer seule dans la Cité ardente et d'y amener avec elle cette spécialité asiatique qui révolutionne de manière exotique et régressive la traditionnelle gaufre de Liège. 


bubble waffles

bubble waffles

Le principe des bubble waffles : un drôle de gaufrier qui cuit la pâte en grille composée de sphères aériennes, qu'on roule ensuite avant de la noyer de toppings allant de la glace au sirop en passant par la chantilly. Chez Flavor Tea Box, on déguste sa gaufre nature (2.5 euros), ou agrémentée d'une boule de glace à la vanille, à la fraise ou au caramel, avant de saupoudrer le tout de suppléments au choix, de la Brésilienne aux copeaux de speculoos sans oublier les granulés multicolores de notre enfance. 


bubble waffles
bubble waffles


Au goût, le résultat est finalement plus léger qu'il n'y parait, la gaufre en elle-même étant très fine et aérienne et avec un goût plus proche de celui de la pâte à crêpes. Pour une expérience super kawaii, on accompagne sa gaufre de la spécialité de la maison, un verre de bubble tea. Ou un jus de fruit : ici, toutes les boissons proposées sont sans alcool, ce qui en fait un spot parfait pour le goûter, même s'il est possible de s'y attabler jusqu'à 19H30 en semaine. 


bubble waffles


Le cadre est lumineux, la patronne est souriante et avenante, et pour se régaler, on mange sa bubble waffle comme elle : nappée de chantilly dès la sortie du gaufrier pour un résultat fondant et complètement décadant. Pas hyper light, certes, mais garanti de peser lourd en likes sur votre feed Instagram. Et si le soleil est de la partie et permet de déguster votre dessert dans le jardin Botanique tout proche, il n'en sera que meilleur - et plus photogénique. Super kawaii on vous dit. 

Flavor Tea Box
Rue Saint-Gilles 81
LU-VE 11h-19.30 / SA 12h-19h30
0490 43 43 85
Page Facebook