Marie Lovenberg – La nana qui loue de la magie sur-mesure


Toutes les Boulettes du monde ont forcément rêvé, au moins un jour, de porter une robe de princesse. Une princesse tout droit sortie de Gatsby le Magnifique, une survivante des années '70 ou carrément une mariée fabuleuse, des tas de princesses sont possibles, pour habiller vos royales silhouettes. Et si on vous disait que, depuis quelques mois, un paradis de belles tenues de qualité sont disponibles sans se ruiner ? Marie Lovenberg nous a ouvert son atelier rempli d'amour et de bijoux à porter, même pour quelques heures.


Tout est une question d'histoire

Avant tout, Marie est une passionnée, une amoureuse, une fanatique groupie de fringues. Mais attention, pas n'importe quelle fringue ! Les vraies, les belles, celles qui sont remplies de patience, de jolis tissus et d'histoires.
Mon énorme kiffe de toujours - et pour toujours - c'est l'histoire des costumes. L'élégance à travers les âges, c'est ça qui me passionne. Comment on a décidé d'habiller des corps de telle ou telle manière à telle ou telle époque, mais aussi pourquoi ? Pourquoi la taille monte ? Pourquoi les hanches s'élargissent ? Pourquoi autant de couches de tissus et d'épaisseurs à la Renaissance et pourquoi on ne le fait plus ? J'adore ! J'en ai la chair de poule ! 
Oui, mais hey ! Pas folle la guêpe ! Il y a une histoire d'enfance derrière tout ça.
Ma mère a toujours gardé tous les vêtements, depuis ceux de son arrière-grand-mère à elle. Du coup ma soeur et moi, quand on était enfant, on se déguisait beaucoup, mais toujours avec de belles choses. Et dès toute petite, il n'était pas question pour moi de déguisement rigolo, c'était du costume, où le moindre détail était réfléchi, tout devait être parfait. 
Ce respect passionné du vintage est toujours bel et bien ancré dans les gènes de Marie, sont atelier en est témoin. Une vraie capeline en mousseline de soie, avec des plumes d'autruche ultra canon des années '20, ça botte qui ?


Créer, mesurer, ajuster

En cas de coup de coeur d'une tenue de tapis rouge, hors de prix et carrément indisponible pour qui n'est pas superstar, pas de panique. Parce qu'en plus de vous offrir l'atelier du bonheur, Marie Lovenberg peut aussi confectionner la robe de vos rêves.
Parfois, les clientes ont une idée très précise de ce qu'elles rêvent de porter. Là, on voit ensemble si c'est quelque chose qui fonctionnera avec leur corps, leur morphologie, ou non. Pendant les essayages, ce sont des choses que je vois tout de suite. Si ça ne fonctionne pas bien, je propose des alternatives qui pourraient les mettre en valeur comme remonter la taille, adapter la longueur des manches, etc. Tout cela est étudié en fonction de comment le vêtement se prête au corps de chacune. C'est vraiment du sur-mesure complet ! 
 Cette partie du job, Marie l'avoue sans détour : « C'est un de mes gros kifs ! » Et ça se voit... Sapristi, que c'est joli !



Briller de mille feux, sans se ruiner

« Je recevais plein de filles qui venaient me trouver pour de la confection, mais qui ne se rendaient pas compte des prix. » Surtout quand il est question de robes qu'on ne mettra certainement qu'une ou deux fois. Parce que le mariage de la cousine de Jules, où toutes les jeunes filles sont priées de porter du long, si possible en soie bleu-nuit, ça m'a coûté bonbon ! Et pour une robe qui n'a pas forcément sa place dans nos bars préférés du samedi soir, c'est râlant.
Les mariées ont souvent besoin de garder leur robe, mais quand on est invitée, on n'a pas besoin de faire du sur-mesure, et il est dommage de remplir les caisses des grandes chaînes de fringues qui produisent de la mauvaise qualité qui ne payent pas leurs ouvriers... Du coup, louer une vraie belle robe pour une soirée, c'était le plan idéal ! Voilà comment mon service de location est né. Et là, du coup, c'est beaucoup plus accessible au niveau des prix. 
Et ça, sans prendre le boulot des artisans créateurs, Marie tient à le souligner !


Les prix

Pour une robe sur-mesure : 40€/heure HTVA, avec possibilité de forfaits selon les budgets que chacune ne veut pas dépasser.
Pour une location (au week-end) : tout est possible, selon la pièce, sa qualité, sa rareté, son âge. Les budgets à prévoir peuvent donc varier de 10€ à 150€ + caution selon la valeur de la robe.
ATTENTION : il est aussi possible de déposer vos pépites de dressing ! Marie les louera pour vous, et vous remettra la moitié du bénéfice de votre tenue.

Pour voir les robes et prendre rendez-vous pour rencontrer Marie et ses trésors
Facebook : Marie Lovenberg - Confection – Location
Adresse de l'atelier-boutique : Rue de la Casquette 4, à Liège




LUCIE



CHRISTOPHE BUSTIN




Aucun commentaire