Décothérapie // Visite chez Kevin Bona


Il y a quelques semaines, un rendez-vous anodin chez Kevin Bona pour parler de Liège on Water s'était rapidement transformé en une totale éclipse du coeur.
Non seulement le co-fondateur du Label 5.9 est adorable, mais il a aussi su se créer un intérieur qui lui ressemble: éclectique, élégant... et carrément canon!

La soirée s'était finie sur une promesse: celle de venir faire un photo-reportage chez lui pour vous faire rêver un peu aussi. Ce fut chose faite par une belle matinée d'août passée à bruncher, papoter... et à se pâmer sur sa déco.
Avertissement: cet article donne de grandes envies de changement!



Qui:
Kevin Bona // 27 ans // architecte d'intérieur & designer // Mont Saint-Martin

L'appartement:  

" Après mes études d'architecture d'intérieur à Saint-Luc, j'ai fait une passerelle pour faire mon Master 2 en mobilier avant de partir 1 an et demi aux Etats-Unis pour le projet "Talking French & Flemish" centré sur l'exportation de produits belges de luxe à l'étranger.
Ma meilleure amie vivait ici avec son mec, et même si je n'avais vu l'appartement qu'une seule fois avant de partir à New-York, j'avais directement repéré le potentiel. Quand ils ont voulu déménager, je me suis dit "tant pis, je le prends!".
Dès que j'ai su que c'était bon, j'ai commencé à faire des schémas. Je n'avais pas les mesures de l'appartement mais je me suis mis à imaginer comment le décorer.
Dans cet appartement, je fais tout sur mesure: dès que j'ai un peu d'argent de côté, j'achète des objets pour le décorer!"



La cuisine: 

"Quand j'ai emménagé ici, la cuisine ne ressemblait pas du tout à ça et je n'avais pas de budget... J'ai pris le risque de la refaire avec un mini budget de 1.000 euros tout compris, et j'ai bien fait: la propriétaire m'a dit que le jour où je déménageais, elle me la rembourserait parce que ça ajoutait de la plus-value à l'appartement!

Pour le mur de palettes, j'ai utilisé celles qui venaient du tout premier "Liège on Water" qu'on a organisé. J'ai cloué les planches au mur avec une cloueuse automatique! D'accord, ça ne fait pas très pro, mais c'était nécessaire: j'ai arraché l'ancienne cuisine, puis je me suis dit "mince, en fait pendant des semaines je vais devoir vivre sans cuisine", donc j'ai fait au plus pressé!

Mes ampoules viennent de chez Festen, à Maastricht. Ils ont une sélection canon, mais les prix sont assez élevés, donc souvent je vais glaner des idées là-bas puis j'essaie de trouver une version moins chère ailleurs".



" Pour les meubles et l'électroménager, tout vient de la gamme premier prix de chez Ikea! 

Les photos qui décorent sur le frigo étaient chez ma grand-mère, ma soeur les a retrouvées il n'y a pas longtemps. Elles étaient au format carré, donc ça s'est bien mis, j'ai pu les intégrer dans des magnets Polaroïd.

Les étagères, ça vient de mon père: il a plein de caisses à vin, donc j'en ai recyclé quelques unes.
Mine de rien, ma cuisine est cool mais je n'ai pas tellement de rangement que ça, donc j'ai du improviser et ajouter le meuble de rangement blanc qui est dans le couloir pour ma vaisselle".


 

" La chaise qui est dans le couloir a une chouette histoire: elle vient d'un bois... J'espère que le propriétaire ne lira jamais cet article! C'était dans la forêt d'un château où le propriétaire a apparemment décidé de balancer toutes ses chaises Eames à un moment donné... Elle est canon, mais elle a un peu ramassé dans le bois donc pour le moment, on ne peut pas trop s’asseoir dessus sous peine de devenir tout rouge à cause de la fibre de verre à même la peau!"




La salle à manger: 

" La table était déjà là quand j'ai emménagé, elle appartenait à ma pote et à son copain mais ils n'avaient pas pas la place dans leur nouvel appartement donc ils me l'ont laissée.
Le jour où ils en auront besoin, j'en fabriquerai une autre mais je trouvais que celle-ci allait vraiment bien avec l'appartement.

Pour les branches de coton, j'ai vraiment eu du mal: c'est impossible à trouver en Belgique! Ma grand-mère habite à Maastricht, alors je lui ai demandé de faire le tour des fleuristes là-bas. Elle a trouvé 6 branches, alors j'en ai mis 5 pour décorer chez Frozen et j'en ai gardé une pour ici!" 






" Le logo, je l'avais dessiné au mur pour la Brasserie C!
Ça a été compliqué de les convaincre de notre choix de murs anthracites, alors je m'étais dit "ok, pas de problème, on fait la réunion chez moi et je fais un test pour vous montrer".
J'ai peint le mur en noir et j'ai dessiné le logo pour qu'ils puissent se faire une idée, et finalement, je l'ai laissé, c'est marrant.

Le burger a été fait par une amie à moi qui vend ses créations à la braderie de l'art à Saint-Luc. Elle fait des cadres sur mesure avec des matériaux de récupération, et celui-là, elle me l'a donné!"




" Les plantes grasses, je les ai trouvées chez un grossiste pour fleuristes. Je devenais fou, il y avait plein de choix, j'avais envie de tout acheter! J'adore celle qui ressemble à des cheveux, elle est vraiment spéciale.

Le jaune est une couleur que j'adore et dont je ne me lasse jamais, j'essaie toujours d'en avoir une petite touche dans chacune de mes pièces, comme la chaise ici. Bon, après, j'adore mais je ne m'habille pas en jaune non plus.

Les tasses, je les ai aussi trouvées à New-York: je suis rentré après un an et demi là-bas avec 6 valises!"





 

Le salon: 
" J'ai beaucoup de chance, parce que mon salon est orienté plein Nord mais la pièce est très lumineuse, je crois que c'est grâce à la lumière qui se reflète sur la Basilique Saint-Martin.

Pour l'installation sonore, j'ai récupéré la chaîne hi-fi que mes parents avaient reçue pour leur mariage. Elle est plus vieille que moi mais elle marche super bien. Je n'ai pas la télé, alors quand je veux regarder des films, j'utilise un projecteur et un écran géant, avec la sono on s'y croirait vraiment!

Les Converse ce sont celles de ma filleule qui sont trop petites pour elle maintenant.
Le K géant, je l'ai trouvé dans une brocante vintage à New-York, je l'adore!

Justin, mon copain, adore la photo. La pièce est remplie de photos qu'il a prises et de Polaroïds, j'adore les Polaroïds, je les garde tous!"







" Le plint, j'en voulais absolument un chez moi. J'avais regardé un peu, mais pour en acheter un vintage, c'était super cher, des centaines d'euros. J'avais même essayé de voir si je ne pouvais pas en acheter un neuf et l'échanger contre un vintage dans une école mais sans succès...

J'avais un peu abandonné l'idée, dépité, mais un miracle s'est produit! En rentrant du ski avec des potes, un d'eux me téléphone pour me dire "Kev, tu ne devineras jamais ce qui dépasse de la camionnette de mon beau-père!" Incroyable mais vrai, il avait un plint.
Je m'étais blessé au genou, mais avoir un plint m'a littéralement rempli de bonheur pendant le mois et demi où j'ai été forcé de rester dans mon canapé à ne rien faire.

Pour les autres meubles, j'ai eu de la chance: comme je travaille à mi-temps chez Habitat, j'ai pu bénéficier de prix avantageux.

Les stencils, ce sont des tatouages qu'on s'est fait faire avec Marie, ma meilleure amie - c'est elle qui m'a fabriqué le hamburger! J'adore le fait que mon appartement soit truffé de petites références personnelles, ça lui donne vraiment une âme".






" Pour la chambre à coucher, j'ai préféré des tringles plutôt qu'une armoire, en plus je trouvais ces tringles là trop belles!

J'adore le fait que l'appart soit recouvert de plancher, je me balade tout le temps à pieds nus.
Le bâtiment date de 1780 alors le plancher est tout gondolé mais il est canon quand même!

Le lit tout blanc, je trouve ça hyper cocoon, mais en fait, ce n'est pas un vrai lit, je l'ai fabriqué à base de palettes... quand j'y réfléchis, je n'ai pas tellement de meubles que ça! "



// peut-être pas, mais en tout cas, tous ses meubles sont choisis avec soin et nous, on est carrément tombées amoureuses de sa déco (bon, et un peu de lui aussi, mais pas de chance, il est pris).

Pour faire appel à ses services et transformer votre home sweet home en un oasis de beauté, calme & volupté, c'est par ici. Bon, après, on ne peut pas vous promettre qu'il vous fera aussi à bruncher...




 




Aucun commentaire